YUN Duseo (1668-1715), peintre-lettré de Joseon. Un autoportrait entre art de la peinture et art de l’écriture

conférence par RYU Nae-young, docteur en histoire de l’art, spécialiste de YUN Duseo.

YUN Duseo est né dans une famille lettrée de hauts fonctionnaires, les YUN de la ville de Haenam, dans cette monarchie bureaucratique de Joseon (1392-1897) où s’est pratiqué l’art de l’écriture idéographique chinoise, écriture officielle servant essentiellement à passer les examens d’État en vue de devenir fonctionnaire. YUN Duseo commence à pratiquer cet art de l’écriture dès l’âge de 4 ans. Un peu plus tard, adolescent, il découvre aussi la peinture, un art considéré encore peu noble par la majorité des lettrés de son temps, mais que lui valorisera. Empêché de devenir fonctionnaire, il consacrera sa vie à l’art de la peinture, dépassant les pratiques courantes et l’esthétique dominante, notamment quant à la peinture sur le motif (suivant les préceptes du sirhak, des « études pratiques ») et à la représentation des figures humaines (en revalorisant le hyeong-sa, « l’imitation de la forme »). Son seul autoportrait peint, à la fin de sa vie, image exceptionnelle et célèbre, en témoigne. Cependant, ce peintre précurseur n’abandonnera jamais l’art de l’écriture, laquelle informe la culture lettrée du monde sinisé de la Corée de son époque. Notre intervention, où l’autoportrait aura une part centrale, cernera l’œuvre multiple et riche de ce peintre-lettré cultivé et libre, au sein de laquelle art de la peinture et art de l’écriture établirent un dialogue fertile.

0

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher