2016 : Cheng Pei, Quatre hérons dans la neige

années 1730

encre sur soie, 111,3 x 89,2 cm

cheng-peiCheng Pei est un artiste chinois né à Yangzhou au début du XVIIIe siècle. Il est toutefois connu aujourd’hui uniquement pour des œuvres produites hors de Chine. Elève de Shen Nanpin (vers 1682- après 1760), il l’accompagne en effet au Japon en 1731 et semble y rester lorsque son maître, l’un des symboles les plus marquants des échanges artistiques entre la Chine et le Japon pendant l’époque d’Edo, regagne la Chine deux ans plus tard.

Cheng Pei est également une incarnation de la vigueur de ces transferts culturels, selon des modalités toutefois différentes. La présente oeuvre témoigne en effet de l’incorporation par Cheng Pei des codes de la peinture japonaise ainsi que le soulignent la composition basée sur une oblique et le fond recouvert d’un léger lavis sur lequel les hérons se détachent en réserve. En revanche, l’esprit de cette peinture reste profondément chinois par l’apposition d’un colophon reproduisant un poème de l’époque des Tang (618-907), alors que la peinture japonaise acceptait très volontiers la réalisation de sujets naturalistes dégagés de toute justification d’ordre littéraire et tendait à réduire les textes inscrits sur les œuvres à leur plus simple expression, voire à la signature de l’artiste.

0

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher