Programme du voyage en Chine du Nord

Du 18 au 29 mai 2020 sous la conduite de Mael Bellec, conservateur en chef au musée Cernuchi.

JOUR 1 lundi 18 mai                                                                                                               PARIS / PEKIN

Horaires sous réserve de changement :

Vol CA 876 (JRS 1-4-6-7) : 12h30/04h45, arrivée le Jour 2

 

JOUR 2 mardi 19 mai                                                                                                              PEKIN – CHENGDE

Arrivée à l’aéroport de Pékin.

Passage de l’immigration, récupération des bagages et formalités de douane.

Accueil par votre guide et transfert pour Chengde (3 heures de route environ).

Déjeuner dans un restaurant local.

Installation dans vos chambres. Temps de pause pour vous rafraîchir et vous reposer.

Chengde, l’ancienne Jehol, située dans une région montagneuse au nord-est de Pékin, accueillit pendant le XVIIIe siècle la résidence d’été des empereurs mandchous. L’empereur Kangxi y établit un Palais d’été grandiose, avec ses lacs et ses pavillons, ainsi que trois temples inspirés des hauts lieux du bouddhisme tibétain, dont le célèbre Putuo Zongcheng, réplique du Potala de Lhassa. L’ensemble est inscrit depuis 1994 au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville s’est beaucoup modernisée depuis vingt ans. Découverte du Temple de la Paix universelle (Puningsi), l’un des deux plus importants temples extérieurs, construits par les empereurs Kangxi et Qianlong afin d’honorer leurs hôtes tibétains, mongols et kazakhs. Le modèle choisi par Qianlong pour le temple est Samye, la première construction bouddhique du Tibet, bien que les deux premières cours soient de style purement chinois.

Dîner de bienvenue à l’hôtel.

Nuit à l’hôtel Qiwanglou ****

 

JOUR 3 mercredi 20 mai                                                                                                                     CHENGDE

Petit déjeuner à l’hôtel.

Journée consacrée à la découverte de Chengde et de ces environs. Visite du Bishu Shanzhuang, ou « hameau de montagne pour fuir les chaleurs », résidence d’été des empereurs mandchous, entourée par un parc de 560 hectares cerné de murailles. Pavillons, ponts en zigzag et kiosques propices au repos et à la méditation.

Déjeuner dans un restaurant local.

Visite du Temple de l’Ecole du Potala (Putuozong shengmiao). Il s’agit d’une réplique du palais-monastère de Lhassa. Superbe point de vue sur Chengde depuis le Pavillon d’Or. Découverte du Temple de la Joie universelle.

Banquet de raviolis pour le dîner spécialité du Nord de la Chine. Ces raviolis aux divers ingrédients et aux diverses cuissons sont une synthèse de l’art culinaire chinois.

Seconde nuit à Chengde.

 

JOUR 4 jeudi 21 mai                                                                            CHENGDE – PEKIN – SHIJIAZHUANG

Petit déjeuner à l’hôtel.

Retour à Pékin par la route en passant par la Grande Muraille.

Excursion à la journée à la Grande Muraille, également appelée le Mur des 10.000 li. Elle s’étend de Shanhaiguan, sur la côte est, à Jiayuguan, dans le désert de Gobi. L’histoire met surtout l’accent sur l’unité de la Grande Muraille. La construction du mur original débuta il y a 2.000 ans, sous la dynastie Qin (221-207 avant J.C.), lors de l’unification de la Chine, à l’initiative de l’empereur Qin Shihuang. Plusieurs murailles, construites par différents royaumes indépendants pour se protéger des incursions des nomades, furent reliées entre elles.

Visite de la passe Jinshanling (située à 147 km au nord-est de Pékin, compter 2h30/3h de route), partie très peu touristique, située dans un site sauvage. Elle représentait un point stratégique très important pour la défense de Pékin, et l’endroit fut doté de forteresses dès l’époque du royaume des Qi du Nord (550-577) jusque sous les Song du Nord (960-1127) et les Jin du Nord (1115-1234). Cette section qui s’étend sur 11 km, présente la particularité d’être construite en brique, avec un chemin de ronde pavé de dalles en terre cuite. Dans cette région très montagneuse, on a adapté l’architecture aux impératifs de la stratégie militaire en perçant la muraille de trous pour les archers.

Déjeuner sur place dans un restaurant local.

Retour à Pékin pour prendre en train.

Dîner dans un restaurant local à Pékin.

Transfert à la gare TGV de Pékin.

Départ du train en direction de Shijiazhuang (Horaires indicatifs, soumis à modification.
:19h00/20h07).

Arrivée à Shijiazhuang et transfert à l’hôtel.

Shijiazhuang est la capitale de la province du Hebei. On y parle le dialecte de Shijiazhuang du

mandarin jilu.

Nuit à l’hôtel Jingzhou International ****

 

JOUR 5 vendredi 22 mai –                                                                                SHIJIAZHUANG – HANDAN

Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite du musée provincial du Hebei (fermé le lundi). Situé dans le district de Wuchang à Wuhan de la province du Hubei, il est le seul musée provincial complet de la province. Il collecte, protège et expose les reliques culturelles découvertes dans la province. Depuis 1953, il a recueilli plus de 200 000 reliques culturelles, y compris la poterie, la porcelaine, le jade, les vases en bronze, les armes anciennes et les instruments de musique anciens. Parmi ces reliques culturelles, 812 sont classés comme les reliques de première classe de la Chine, et 16 sont considérés comme des trésors nationaux. Le musée provincial du Hubei est divisé en trois parties: la salle d’exposition d’une série de cloche en bronze, la salle de la culture de Chu (un état de l’Époque de Printemps et Automne (770BC-476BC)), la salle d’exposition d’ensemble.

Déjeuner dans un restaurant local.

Prenez la route pour Handan (180 km, 2h30 de route environ).

Visite du musée de Handan.

Transfert à l’hôtel et installation dans vos chambres.

Dîner dans un restaurant local.

Nuit à l’hôtel Zhaodu ****

 

JOUR 6 samedi 23 mai                                                                                    HANDAN – TAIYUAN

Petit déjeuner à l’hôtel.

Matinée consacrée à une excursion aux Grottes du Nord et du Sud de la montagneXiangtangshan.

Déjeuner dans un restaurant local en cours de visite.

Transfert à la gare de Handan.

Départ du train à grande vitesse en direction de Taiyuan (nous n’avons pas encore les horaires car le TGV sera mis en place d’ici fin 2019)

Dîner sous forme de panier-repas à bord.

Transport des bagages avec vous car pas de wagon ni d’espace destiné aux bagages dans ces trains à grande vitesse chinois.

Taiyuan, bastion de l’industrie chinoise, est située au centre de la province du Shanxi. Ancienne capitale impériale, son nom signifie littéralement « grande plaine », en référence à sa situation géographique dans la vallée de la rivière Fen, au coeur d’un bassin lacustre aux paysages d’une beauté étrange.

Transfert à l’hôtel et installation dans vos chambres.

Nuit à l’hôtel Shanxi Grand ***

 

JOUR 7 dimanche 24 mai                                                                                            TAIYUAN – PINGYAO

Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite du musée Shanxi inauguré début 2006 (sauf lundi, jour de fermeture). L’histoire de la province y est retracée, vous y découvrirez les différents aspects de sa culture ainsi que son importance au point de vue économique et artistique à travers les différentes périodes de l’histoire chinoise.

Déjeuner dans un restaurant local.

Prenez ensuite la route pour Pingyao (125 km, 2 heures de route).

Halte dans la maison de la famille Chang, gigantesque demeure construite par une famille de riches marchands du Shanxi qui développa le commerce du Thé avec la Russie. Le succès du manoir des Chang est dû à l’application stricte des principes confucéens et l’attention particulière qu’ils apportèrent à l’éducation. Nouvellement restauré, il s’étend aujourd’hui sur 150.000 mètres carrés. Son intérieur est vaste et les appartements richement décorés, les pavillons et les grandes galeries contribuent à l’apparence enchanteresse des lieux ; les jardins soignés regorgent de plantes rares, de pavillons et de terrasses, agrémentés de cascade et d’étang. Si l’histoire est la base d’une nation et la culture son esprit, alors les bâtiments en sont le symbole. Le manoir des Chang est la synthèse des traditions chinoises et le chef-d’oeuvre architectural des périodes Qing et Ming au Shanxi.

Arrivée à Pingyao, transfert à votre hôtel et installation dans vos chambres.

Pingyao, cité cernée de remparts, inscrite depuis 1997 au patrimoine mondial de l’UNESCO, constitue une véritable plongée dans la Chine ancienne. Elle est demeurée quasiment intacte depuis les Ming, période d’essor commercial durant laquelle y furent construites de nombreuses demeures d’architecture traditionnelle en bois. C’est au milieu de la dynastie Qing que Pingyao a vu éclore une multitude de boutiques et de commerces : bureaux de change, monts-de-piété, pharmacies, magasins de soieries et d’épices… Au début de l’ère industrielle, Pingyao devient le centre financier de la Chine et crée le premier système bancaire. Victime des tensions entre « seigneurs de la guerre » et du désordre social, Pingyao déclina au début du 20e siècle pour tomber dans l’oubli durant l’ère maoïste. Aujourd’hui, la ville a retrouvé son lustre et accueille chaque année un festival international de photographie.

Ce soir, pour le dîner, dégustation de nouilles « tirées à la main » (lamian) !

Le soir, nous organiserons spécialement à votre intention un charmant spectacle d’opéra

local dans la cour intérieure de votre maison d’hôtes.

Nuit à l’hôtel Dejuyuan ***

 

JOUR 8 lundi 25 mai                                                                                        PINGYAO – WUTAISHAN

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Découverte de la vieille ville de Pingyao avec sa tour du marché qui domine la rue principale: Emblème de la ville, ce temple également tour de guet haute de 18m, est dédié au dieu des Trésors. Les remparts en brique et terre damée qui protègent Pingyao ont été élargis et remodelés au fil des siècles. Restaurés 26 fois à l’époque des Ming et des Qing, la ville garde  Visite du temple Shuanglin (monastère des Deux Forêts) encore appelé Zhongdu si, ou monastère de la Capitale du Milieu. Il fut fondé sous les Wei du Nord (386-535), mais la plupart des bâtiments datent des Ming et des Qing. Ce temple recèle de ravissantes figurines et statues en argile peintes datant des dynasties Song, Yuan, Ming. Visite du temple Zhenguo, magnifique temple d’une rare élégance architecturale, dont la salle principale datant des Tang est dotée de très belles fresques.

Déjeuner dans le restaurant de la maison d’hôtes « Dejuyuan » réputé pour ses spécialités culinaires, et là aussi dans un édifice à cour carrée.

Départ par la route en direction de Wutaishan.

Le Wutaishan, le « mont aux cinq terrasses » (culminant à 3058 m) est l’une des quatre montagnes sacrées du bouddhisme en Chine, consacré à Wenshui (Manjusri), le maître de la Sagesse. Le bouddhisme y est toujours extrêmement actif, notamment dans la cité religieuse de Taihuai, où s’épanouissent le lamaïsme et des formes orthodoxes du Mahayana. Visite des plus beaux monastères bâtis sur les flancs du Wutaishan qui présentent chacun leur style architectural propre : Pusading consacré au lamaïsme, Xiandong, le monastère le plus ancien, Longquan le monastère de la Source du Dragon accessible par un monumental escalier de 108 marches. Le site est enchanteur et l’atmosphère empreinte de sérénité.

Transfert à l’hôtel et installation dans vos chambres.

Dîner dans un restaurant local

Nuit à l’hôtel Hua Hui ***

 

JOUR 9 mardi 26 mai                                                                                      WUTAISHAN – DATONG

Petit déjeuner à l’hôtel.

Continuation des visites des monastères que vous n’aurez pas eu le temps de voir la veille.

Déjeuner dans un restaurant local.

Prenez ensuite la route pour Datong (160 km, 3h de route).

Dans une plaine d’ocre, austère et dépouillée, Datong et les grottes voisines de Yungang représentent un des jalons de la civilisation chinoise selon un double avatar, bouddhique et barbare. Une dynastie barbare, mais sinisée, celle des Wei du Nord, y accorda son patronage à la religion du Bouddha, contribuant ainsi à l’enracinement d’une foi d’origine étrangère en terre chinoise. Visite de la pagode Yingxian, construite en 1056 sous la dynastie des Liao, haute de 67 mètres. C’est la seule pagode entièrement en bois encore conservée en Chine. Remarquable travail de charpenterie : on y trouve une soixantaine de types de consoles sculptées en fonction de leur utilité et de leur environnement décoratif. Visite du monastère Xuankong Si, dit « monastère suspendu », tout de bois peint, fondé au début du VIe siècle. Flottant entre ciel et terre, à flanc de falaise, à une cinquantaine de mètres au-dessus d’un torrent, ce lieu extraordinaire servait autrefois d’auberge et de lieu de culte aux pèlerins se rendant à Datong.

Transfert à l’hôtel et installation dans vos chambres.

Dîner dans un restaurant local

Nuit à l’hôtel Grand Hotel ****

 

JOUR 10 mercredi 27 mai                                                                                                       DATONG – PEKIN

Petit déjeuner à l’hôtel.

Découverte du Mur aux neuf dragons éclairé par la lumère de l’est le matin. Excursion aux grottes de Yungang, probablement le plus bel ensemble de sculptures bouddhiques de Chine.

Déjeuner dans un restaurant local.

Visite des monastères Huayan d’En-bas et d’En-haut, fondés au XIe siècle. Cet ensemble dépendait de la secte bouddhiste du Huayan, d’après le Sutra du même nom qui fut institué sous les Tang et bénéficia du soutien de l’impératrice Wu Zetian (684-705).

Transfert à la toute nouvelle gare TGV de Datong.

Départ du TGV en direction de Pékin (Horaires non connus à ce jour).

Dîner sous forme de panier-repas.

Arrivée à la gare TGV de Pékin et transfert à votre hôtel.

Première approche de la démesure de la capitale de l’empire du milieu, en empruntant la grande avenue Chang’an, l’artère qui traverse Pékin d’est en ouest.

Nuit à l’hôtel Kapok ***

 

JOUR 11 jeudi 28 mai                                                                                                             PEKIN

Petit déjeuner à l’hôtel.

Quelques chambres seront à votre disposition dans la journée pour laisser les bagages et vous rafraîchir le soir avant de vous rendre à l’aéroport.

Dernière journée consacrée à la découverte de la capitale chinoise.

Visite du Musée national de Chine (ouvert de 9h à 17h sauf lundi, jour de fermeture), situé en plein coeur de Pékin à l’est de la Place Tian’anmen, qui vient de rouvrir ses portes après plus de trois ans de travaux de rénovation. Occupant une surface de 191 900 mètres carrés avec 49 salles d’exposition, le musée devient probablement le plus grand musée du monde et compte recevoir 8 millions de visiteurs, soit trois fois plus qu’avant. Le musée a été créé pour abriter les collections d’objets d’art qui se trouvaient auparavant au musée d’histoire naturelle et au musée national de la révolution. La collection d’antiquités chinoises du Néolithique aux temps modernes est exceptionnelle et permet d’avoir un excellent aperçu de l’art chinois au fil des siècles.

Déjeuner dans un restaurant local.

Départ en direction de la place Tian An men.

Visite du nouveau musée de la Capitale (sauf lundi), dans un très beau bâtiment contemporain, de verre et d’acier. Sur six niveaux, vous découvrirez les différentes salles d’expositions, au nombre de deux par étage, une carrée (symbole de la Terre) et une ronde (symbole du Ciel), et leurs collections : le rez-de chaussée est le lieu réservé aux expositions temporaires. Découverte du vieux Pékin et promenade dans Shishahai, ancien quartier des résidences princières, devenu l’un des principaux lieux de sortie nocturne de la capitale. En journée, un calme tout provincial règne sur ce dédale de ruelles peuplées de maisons basses sur cour en brique grise (siheyuan), où fleurissent jujubiers et kakis. Ascension à la colline de Charbon d’où l’on découvre un très beau panorama de la Cité. Elle fut construite sous les Yuan avec la terre provenant du creusement des douves et de l’aménagement des lacs. Seul l’empereur avait le droit de s’y promener. La fin d’après-midi offre une belle lumière sur la ville, idéale pour prendre de belles photos. N’hésitez pas à passer par le Shijia Hutong Museum qui est le premier établissement de Beijing spécialement créé pour préserver l’histoire du hutong. Bien que la capitale soit parsemée de cours offrant une protection soit en tant qu’exemples éminents de maisons de hutong, soit pour leurs anciens occupants célèbres, seul ce musée a été désigné comme modèle de hutong à part entière.

Le soir, lors du dîner, vous dégusterez la spécialité culinaire pékinoise : le fameux canard laqué. La peau et la chair, savamment cuisinées, se dégustent enroulées dans de petites crêpes accompagnées d’une sauce brune et de la ciboulette.

Dernier regard sur la ville durant le transfert à l’aéroport de Pékin.

Formalités d’enregistrement et d’embarquement du groupe.

 

JOUR 12 vendredi 29 mai                                                                                                       PEKIN / PARIS

Décollage à destination de Paris sur vol régulier de la compagnie Air China.

Prestations et nuit à bord.

(Horaires sous réserve de changement)

Vol CA 875 (quotidien) : 02h05/07h05, arrivée le même jour

Arrivée à Paris, aéroport de Roissy Charles de Gaulle.

Pour plus de détails contacter la SAMC

Le voyage est réservé aux membres de l’association à jour de leur cotisation

0

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher