L’Évolution du monde lettré en Chine (1850 – 1950) et l’apparition de divers visages de Montaigne

Mercredi  3 avril à 18H00

Conférence par Jiening MA, Docteure en Langues et littératures (Ecole Normale Supérieure) et Isabelle Pantin, professeur émérite au département Littérature et Langages de l’École Normale Supérieure.

Ce travail concerne la réception de Montaigne en Chine entre 1850 et 1950 et porte plus largement sur l’analyse contextuelle d’un exemple de transfert culturel et littéraire. Il s’agit aussi d’une période où la Chine connaît une forme de modernisation et où ses lettrés s’intéressent aux modèles possibles venus de l’Occident.

Cette étude cherche donc à saisir le regard que le lecteur chinois porte sur l’auteur français du XVIe siècle, — regard qui se transforme, au long de plus d’un demi-siècle, en parallèle avec les évolutions qui se produisent dans les champs littéraires, politiques et sociaux. Avant 1900, Montaigne, considéré comme l’un des premiers pédagogues européens modernes, intéresse les partisans d’une réforme de l’éducation. Ensuite, surtout à partir des années dix du XXe siècle, il entre progressivement dans les milieux littéraires chinois. Désormais, ce sont ses idées philosophiques et le style de l’ «essai», genre littéraire que Montaigne a créé, qui attirent l’attention de son lectorat chinois.

0

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher