Verseuse en forme de poisson

0€ de 858€ collectés

Vietnam ?
Grès à couverte crème et bleu profond
Don de Mme Langweil  26/12/1927

Ce vase en forme de poisson est une terre cuite recouverte de deux glaçures différentes, l’une ivoire et l’autre d’un bleu profond. Le décor de surface en fort relief des écailles ivoire contraste avec l’aspect lisse du col. L’émail bleu rehausse les parties structurelles permettant de reconnaître l’animal : la tête, la queue, les nageoires, toutes ornées d’éléments moulés ou appliqués à la barbotine, avant d’être retravaillés par incisions. Les yeux du poisson ne sont décelables que si l’on regarde l’objet de côté : alors, des volutes émergent deux gros yeux qui rappellent un dragon.

Le corps du poisson décrit une courbe marquée, qui fait penser à l’iconographie classique de la carpe se transformant en dragon, une image traditionnelle associée aux vœux de succès adressés à un étudiant préparant les concours mandarinaux. La carpe, remontant la rivière, s’épuise dans la lutte contre le courant, qui symbolise la difficulté de l’étude et la rudesse de la compétition, mais au bout de l’effort, la carpe se transformera en dragon et s’élèvera dans les airs, comme le lauréat promu à un prestigieux poste de fonctionnaire.

Notre vase en forme de poisson, s’il soulève encore de nombreuses questions, reste néanmoins une pièce exceptionnelle par la finesse de son décor et par l’audace de sa forme. Oublié au cours du XXe siècle, il s’est lentement encrassé : une poussière grise recouvre le cœur des écailles et les méandres en relief. L’émail bleu s’écaille par endroits. Une restauration permettrait, après un minutieux nettoyage, de refixer les zones fragiles et de combler les quelques éclats de la nageoire dorsale et de l’embouchure.

Saisir un montant supérieur ou égal ou à 100€

Informations personnelles

Total du don : 100,00€

0

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher