7, avenue Vélasquez
75008 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 53 96 21 56
Fax : +33 (0)1 53 96 21 96

amismuseecernuschi@gmail.com

twitterlogo fb_icon_325x325

CHU Teh-Chun – Œuvres sur Papier

Exposition du 28 septembre au 30 Novembre 2016.
Du lundi au samedi de 10h à 12h30 et 14h à 18h – Entrée libre.
CENTRE CULTUREL DE CHINE A PARIS -Bâtiment classique. 1, Boulevard de la Tour-Maubourg. 75007 PARIS.

CHU Teh-Chun (ZHU Dequn), artiste chinois naturalisé français, est la première personne d’origine asiatique à être devenue membre de l’Académie des beaux-arts de l’Institut de France. Il a été reconnu comme « l’artiste ayant le plus réussi à fusionner la finesse de l’art oriental à la force de la peinture occidentale ».

exposition_chu_teh_chun_5

De cent poètes un poème – culture de cour, culture populaire de l’époque d’Edo et littérature du monde

Colloque international : The Hundred Poets: Courtliness, Early Modern Pop Culture, and World Literature, les 19 et 20 septembre 2016.
Lundi 19 septembre 2016 – 9h-19h30
INALCO – Auditorium
65 rue des Grands Moulins
75013 Paris
M°14/RER C : Bibliothèque François Mitterrand
Mardi 20 septembre 2016 – 10h-16h45
Université Paris-Diderot – Amphithéâtre Buffon
15 rue Hélène Brion
75013 Paris
M°14/RER C : Bibliothèque François Mitterrand

Pour le programme complet : http://www.inalco.fr/evenement/cent-poetes-poeme-culture-cour-culture-populaire-epoque-edo-litterature-monde

exposition d’Ikebana Kado – École Yamamura Goryu au musée cernuschi

A l’occasion des Journées du Patrimoine (17 et 18 septembre ) , le musée Cernuschi présente une exceptionnelle exposition d’Ikebana Kado – École Yamamura Goryu . Un des plus hauts sommets de l’Ikebana : art floral japonais, qui remonte au dix-septième siècle, protégé et transmis par la famille impériale japonaise

L’origine même de l’Ikebana remonte à plus d’un millénaire, à l’époque où fut introduite au Japon la coutume chinoise et coréenne, d’offrir des fleurs au Bouddha. Ainsi l’influence du bouddhisme permet-elle d’expliquer la dimension spirituelle que revêt cet art qui permet de découvrir le dépouillement, l’harmonie, l’expression raffinée voire même la divinité dans l’arrangement floral symbolisant le ciel, la terre et l’homme, et la fusion complète avec l’univers.

Une quinzaine de vases ornés de fleurs et végétaux seront présentés dans les salles des collections permanentes, samedi et dimanche. Une démonstration aura lieu samedi à 15h et 16h30. Les bouquets resteront exposés jusque dimanche , 18h.

L’entrée est libre et gratuite.

visuel-ikebana-2

Résonance – La peinture à l’huile contemporaine chinoise

Du 14 juillet 2016 au 30 juillet 2016

au Palais Brongniart, 2 place de la Bourse. 75002 PARIS

Le Palais Brongniart accueille, à partir du 14 juillet 2016, une exposition d’œuvres d’artistes chinois – 152 œuvres et 62 artistes – issus de l’Académie nationale de peinture de Chine (China National Academy of Painting). Ces peintres contemporains sont parmi les plus représentatifs de l’académie de peinture à l’huile.

bouddha

Du 24 juin 2016 au 19 février 2017.

Usine sidérurgique de Völklingen. Rathausstraße 75-79, 66333 Völklingen, Allemagne.

Collectionneurs ouvrent leurs trésoreries –
232 chefs d’œuvre retracent 2.000 ans d’art bouddhiste.

L’exposition est sous le patronage de Sa Sainteté, le 14ème Dalaï Lama.
L’exposition « Bouddha » du Patrimoine Culturel Mondial Völklinger Hütte réunit des œuvres venant de l’Inde, de Thaïlande, L’exposition « Bouddha » du Patrimoine Culturel Mondial Völklinger Hütte réunit des œuvres venant de l’Inde, de Thaïlande, du Cambodge, de Birmanie, d’Indonésie, de Chine, du Japon et du « Toit du monde », des pays de l’Himalaya, le Népal et le Tibet.

Les 232 chefs-d’œuvre permettent un aperçu approfondi de cet art religieux grandiose de l’univers bouddhique. Ils sont le témoignage d’empires d’Asie cosmopolites et très avancés, et montrent l’apparition et l’approfondissement des relations artistiques et culturelles entre les différents pays grâce au bouddhisme.

Miroir du désir – Images de femmes dans l’estampe japonaise

Du 6 juillet au 10 octobre 2016 au Musée National des Arts Asiatiques-GUIMET.

À travers une promenade visuelle dans son très riche fonds d’estampes, le MNAAG aborde l’image contrastée de la femme dans l’estampe japonaise.
Si le terme même « d’estampe japonaise » fut synonyme d’images délicatement érotiques voire crûment pornographiques, on ne peut y réduire  l’image féminine telle que dépeinte par les plus grands noms de l’ukiyo-e (dont Suzuki Harunobu, Hosoda Eiri, Kitagawa Utamaro et Katsuchika Hokusai).
À l’occasion de cette exposition, le spectre d’œuvres présentées ira donc des courtisanes et de l’évocation du quartier de plaisir de Edo (Yoshiwara) aux shunga (estampes pornographiques) des 18e  et 19e siècles, des femmes devenues objet d’un désir parfois violent jusqu’à leur intimité retrouvée loin des hommes : se promenant en barque ou sous les arbres en fleurs, s’apprêtant au bain ou au sommeil.
De rares ensembles seront montrés à cette occasion dont le célèbre triptyque « Les pêcheuses d’abalones » d’Utamaro (vers 1797).

miroiressai2_affiche

araki

Du 13 avril au 5 septembre 2016 au Musée National des Arts Asiatiques – Guimet.

Figure incontournable de la photographie contemporaine japonaise, Nobuyoshi Araki est connu mondialement pour ses photographies de femmes ligotées selon les règles ancestrales du Kinbaku – l’art du bondage japonais -, pratique qui puise ses origines au XVe siècle. Cette exposition retrace cinquante années de son travail en plus de 400 photographies et compte parmi les plus importantes consacrées à Araki en France.

16.06.30.affiche-araki

C C C. Céramique Contemporaine Coréenne

Du 17 juin 2016 au 5 novembre 2016.

Fondation d’entreprise Bernardaud. 27, avenue Albert-Thomas, 87000 Limoges

À l’occasion de l’exposition C C C. Céramique Contemporaine Coréenne, la Fondation d’entreprise Bernardaud présente quatorze céramistes coréens, à la créativité éclectique. Un monde céramique moins connu mais passionnant se dévoile.

L’année France-Corée 2015-2016 et le jumelage récent des villes d’Icheon et de Limoges soulignent l’opportunité de cette exposition, à l’initiative de la Fondation Bernardaud, qui accueille des artistes dont la création s’inspire d’une tradition nationale de dix mille ans. La riche histoire céramique coréenne est marquée, successivement, par les céladons, les buncheong à engobe blanc et les porcelaines intitulées « jarres de lune ». Les artistes présentés ouvrent de nouvelles voies, au-delà de l’esthétique traditionnelle coréenne, réinterprétant l’héritage pour s’inscrire dans la modernité, interrogeant le passé pour traduire la société moderne mondialisée.

Hyeyoung CHO, commissaire de l’exposition, est internationalement reconnue pour son travail avec les céramistes contemporains coréens. Les quatorze artistes qu’elle a choisis présentent quelque soixante-dix œuvres, jamais montrées en France. Attentives aux attentes orientales aussi bien qu’occidentales, ces pièces, nourries de cette double exigence, s’attachent à trouver un dénominateur esthétique commun et actuel entre les deux cultures. L’exposition comprend également des peintures, des photographies, des œuvres vidéo et des installations, qui parlent à leur façon de la céramique coréenne contemporaine et renforcent, dans la diversité de leurs pratiques, le sens général de la manifestation.

La Fondation Bernardaud espère qu’à cette occasion le public français pourra enrichir sa connaissance et sa compréhension de la culture coréenne contemporaine.

Corée, 1886. Roman d’un voyageur

Du 18 juin au 17 octobre 2016
Musée national Adrien Dubouché, Cité de la céramique – Sèvres & Limoges.
8bis, place Winston Churchill. 87000 Limoges

Durant l’été 2016, les portes de l’ancienne Corée s’ouvrent au Musée national Adrien Dubouché, à travers la figure d’un voyageur passionné : Victor Collin de Plancy (1853-1922), premier consul de France en Corée.
“ Corée, 1886. Roman d’un voyageur ” propose de partir à la découverte d’une culture ancienne et raffinée grâce aux objets rapportés par les découvreurs passionnés que furent les premiers diplomates et les voyageurs du XIXe siècle.
L’exposition réunit des photographies, du mobilier et un ensemble exceptionnel de céramiques du Ve siècle à nos jours. Elle évoque le pays et son art de vivre et invite à une plongée dans l’univers fascinant de la Corée du XIXe siècle.

Pour en savoir plus http://www.musee-adriendubouche.fr/fr/activit%C3%A9s/en-cours

grottes bouddhiques : monastères, sanctuaires ou temples ancestraux

Journée d’études organisée par l’EFEO et le groupe de recherche Dunhuang et Asie centrale du CRCAO.
16 juin 2016 à 9h15, EFEO, Maison d’Asie, 22 avenue du Président Wilson, Paris 75016 – Grand salon du 1er étage.16.06.16.Programme-Grottes

Contact

Société des Amis du Musée Cernuschi

7, avenue Vélasquez 75008 Paris - France
Tél. : +33 (0)1 53 96 21 56
Fax : +33 (0)1 53 96 21 96

amismuseecernuschi@gmail.com

twitterlogo fb_icon_325x325

Qui sommes nous ?

La Société des Amis du Musée Cernuschi a été fondée en 1922 pour enrichir les collections du musée Cernuschi.
La Société des Amis rassemble amateurs et collectionneurs, qui se rencontrent autour de cycles de conférences, de visites et de voyages.